Devenir trader sans diplôme: on vous explique tout!

Le métier de trader intéresse beaucoup de monde. On a généralement l’image d’un homme tiré à quatre épingles et sortant d’une université prestigieuse à chaque fois qu’on pense à un trader. Ce cliché n’est plus tout à fait vrai, car de nos jours de nombreux profanes se lancent dans l’aventure boursière. Voici tout ce qu’il y a à savoir, si vous comptez trader sans diplôme.

Qu’est-ce qu’un trader?

Un trader est un courtier professionnel. Il a pour rôle de négocier les produits financiers. Un trader se spécialise généralement sur des marchés en particulier. Il travaille généralement pour des institutions financières, comme les banques et les sociétés d’assurance ou pour les sociétés qui sont cotées à la bourse. Un trader peut aussi travailler pour en free-lance, comme trader en ligne.

Le trader vit généralement dans les villes qui accueillent les marchés boursiers, les banques et les sièges des entreprises cotées en bourse. Sa mission consiste à placer des actifs financiers pour des particuliers. Contrairement à ce que l’on pense, un trader professionnel ne se repose pas. Il spécule à longueur de journée.

Seuls les traders occasionnels ou traders free-lance disposent de temps libre. Cette catégorie de trader rassemble tous ceux qui se sont lancés dans la spéculation boursière, sans formation préalable.

Est-ce possible de devenir trader sans diplôme?

Avec l’avènement des plateformes de trading en ligne, il est possible pour n’importe qui de se lancer dans la spéculation d’actifs. Il s’agit de travailler avec vos propres fonds. Généralement, les fonds des traders amateurs sont insignifiants devant celles que les professionnels gèrent.

En revanche, le point fort de cette manière de trader est que vous gardez tous vos gains (sauf bien sûr les taxes dont vous devrez vous acquitter). De plus, lorsqu’on se met à trader à son propre compte, on n’est pas soumis à la pression que subissent les professionnels.

Au niveau de l’organisation de travail, vous avez les coudées franches. Vous décidez des moments de la journée qui vous semblent propices à la spéculation boursière. Cependant, il ne faut pas peser qu’il est facile et simple de s’improviser trader à domicile. Il est important de disposer de certains outils.

D’abord, il faut savoir choisir son broker. Vous aurez besoin sans doute de l’aide d’une personne aguerrie dans le domaine. Il faut aussi être vigilant pour ne pas tomber dans les nombreuses arnaques qui pullulent sur internet. Le plus simple est de vous référer aux brokers que vous conseillent les banques d’investissement.

Ensuite, il fait savoir qu’il est déconseillé de se lancer dans le trading sans une formation. Il ne s’agit pas de s’inscrire dans un cycle de Master en finance. Il s’agit juste d’acquérir quelques bases nécessaires. Connaître le vocabulaire par exemple est primordial.

Certes on ne demande pas de diplôme au moment de s’inscrire sur une plateforme de trading en ligne, mais il serait prétentieux de croire qu’il est possible de trader sans une base solide. Heureusement, il existe des dizaines de formations gratuites en ligne.

Enfin, il faudra prendre position. Pour le faire, vous devez maîtriser l’usage de la plateforme que vous avez choisie. Il faut savoir prendre position. Ne jamais prendre de risques inconsidérés. Basez-vous toujours sur les informations que vous avez en votre possession. Pour prendre position, il faut également disposer de certaines qualités qu’on ne peut pas vous enseigner.

Quelles sont les qualités pour devenir trader?

Outre l’inscription et la formation en ligne, trader nécessite certaines qualités. En voici les plus importantes.

La maîtrise de la langue anglaise

L’anglais est la langue du monde des finances. La majorité des termes du domaine du trading est d’origine anglaise. D’ailleurs, le terme trading lui-même est anglais. Si vous avez des difficultés avec la langue de Shakespeare, il serait temps d’y remédier.

Être réactif

Un trader se doit d’être réactif, car il peut être amené à gérer plusieurs actifs à la fois. Il faut donc pouvoir jongler entre différents marchés sans se sentir déboussolé.

Résister au stress

Certes l’environnement de travail est moins anxiogène que dans une entreprise, mais trader de chez soi demande d’avoir des nerfs solides. En effet, si vous ne savez pas garder la tête froide, vous pouvez être sûr de vous planter régulièrement dans vos prévisions.

Être persévérant

Trader à son propre compte n’est pas une tâche facile. Il vous arrivera certainement de mauvaises surprises. Néanmoins, il ne faut pas baisser les bras et repartir de l’avant. Les traders professionnels les plus aguerris ont tous connu des échecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *